3 livres bienveillants pour petits et grands

J’ai beaucoup de mal à trouver des livres qui me plaisent pour mes enfants. J’ai plein de critères qui me tiennent à cœur, ce qui fait que j’achète très peu de livres pour eux. Ça devient même un casse-tête tellement il y a de livres qui sortent chaque année !

Mes critères de sélection pour les livres de mes enfants

Pas d’animaux hors de leur contexte naturel

portrait de famille belette stylisé frère et soeur

Après avoir lu de nombreux ouvrages, notamment sur la pédagogie de Charlotte Mason et Maria Montessori, je tire un principe que je trouve plein de bon sens. Elles conseillent toutes les deux de ne pas proposer à des enfants qui ne savent pas encore lire, des histoires qui soulèvent des questions qui n’ont pas lieu d’être.

  • Pourquoi le loup est ami avec le lapin ? Les loups ne mangent pas les lapins normalement ?
  • Si le lapin et la souris sont amoureux, alors leurs enfants seront des souris-lapins ?
  • Les oiseaux doivent-ils à l’école pour apprendre à voler ?

Lorsque les enfants sont jeunes ils ont du mal à différencier leur imagination du réel et je pense que leur lire ce genre d’histoires n’est pas bénéfique.

Maria Montessori va jusqu’à dire qu’il ne faut pas que se trouve dans ces livres des animaux qui parlent ou de la magie. Charlotte Mason quant à elle propose des histoires qui font rêver les enfants en leur permettant de vivre des aventures qu’ils ne pourraient pas faire dans la réalité. C’est d’ailleurs ce qu’elle reproche principalement à Maria Montessori : d’être trop terre à terre.

Pour ma part, je rejoints Charlotte Mason. Finalement, je trouve que si les animaux parlent tout en étant dans leurs milieux naturels et en faisant des choses d’animaux, ça ne me gène pas, comme dans Bambi par exemple. Lorsque mon fils m’a fait remarquer que les animaux ne parlent pas, je lui ai juste dit qu’on a “traduit” ce qu’ils pourraient dire si on les comprenait.

En ce qui concerne la magie cela dépend, là encore je suis assez ouverte. Je pense que les contes ont un réel intêret. Par contre, je fais très attention à ce qu’ils ne fassent pas peur et qu’ils se finissent bien.

Pas de VEO

Les VEO, violences Éducative ordinaires, sont les violences banalisées, physiques ou verbales, à l’égard d’un enfant dans un but dit “éducatif”. Parmi ses violences, il y a la fessée par exemple qui a fait bien des polémiques.

Il y a encore de nombreuses discussions sur ce qu’est ou n’est pas une veo, ce qui doit ou ne doit pas être autorisé… Je laisse ces débats aux spécialistes.

Pour ma part, j’évite les livres où les enfants se font punir ou frapper, ne peuvent pas exprimer leurs émotions ou sont forcés de faire des choses qu’ils ne veulent pas. Les livres sont justement l’occasion de mettre mes enfants face à deux belles idées et je ne souhaite pas que, dans les histoires que je leur lis, soient racontées des choses que tous les parents souhaiteraient éviter.

De belles illustrations

Étant moi-même illustratrice, j’avoue être très exigeante avec la qualité des dessins !

Voici donc une sélection de 3 livres magnifiques qui répondent à ces exigences


Mon amour de petite soeur et toute la série d’Astrid Desbirdes et Pauline Martin

La première fois que j’ai lu ce livre (et les autres), j’ai versé une larme. Des livres d’enfants qui arrivent à me faire pleurer c’est merveilleux ! Il y a dans ces livres beaucoup de douceur, aussi bien dans les mots employés que dans les illustrations.

Le livre “Mon amour de petite sœur” évoque les changements et les difficultés pour l’ainé lors de l’arrivée d’un bébé, ici une petite soeur. J’ai lu ce livre à mon fils en remplaçant les prénoms par le sien et celui de sa soeur. Il m’a écouté avec attention mais sans faire beaucoup de remarques. Et puis, quand Anne-Lys s’est réveillée de la sieste, il l’a appelé avec entrain pour lui raconter l’histoire. J’ai encore pleuré lorsque je l’ai entendu redire à sa sœur avec ses mots ce qu’il avait retenu.

Les autres livres de la série abordent notamment l’amour inconditionnel d’une maman pour son enfant, les peurs d’un enfant de grandir et le soutien de son papa, l’amitié…

À découvrir et à mettre entre toutes les mains !


Lika aux cheveux longs de Yuji Kanno et Matayoshi

J’ai découvert ce livre lors d’un salon du livre sur un stand spécialisé en livres japonais. Je n’avais pas d’enfants à l’époque mais je suis instantanément tombée amoureuse de ce livre. Les illustrations sont belles et oniriques et l’histoire est très mignonne.

C’est l’histoire d’une petite fille qui vit avec sa grand-mère. Elles sont très pauvres et la petite fille est contrainte de vendre ses cheveux pour subvenir à leurs besoins. Le livre est écrit sous la forme d’un conte et il y a de la magie mais elle est discrète.

Mes enfants aiment beaucoup cette histoire.

Par contre, faites attention car mon fils a eu l’idée de couper les cheveux de sa soeur après avoir lu le livre !


Les carnets de Cerise, d’Aurélie Neyret et Joris Chamblain

Cette série s’adresse aux plus grands, mais là encore ce fut un coup de cœur. Encore une fois, les illustrations me plaisent énormément et les thèmes abordés sont touchants.

C’est l’histoire d’une jeune fille curieuse qui désire devenir écrivaine et qui observe les gens qui l’entourent pour comprendre leur vie. Elle fait ainsi au fil des tomes la rencontre de plusieurs personnes qui vont la faire évoluer et grandir. Ce livre parle beaucoup de l’amitié et des relations mère/fille.

J’ai commencé à lire cette bande-dessinée à mon fils. L’histoire est encore un peu trop longue pour sa capacité de concentration de 5 ans mais j’ai sélectionné quelques passages. Le premier tome parle beaucoup d’animaux et ça lui a beaucoup plu.


Je vous ferai de nouveaux articles à chaque fois que je découvrirai de beaux livres pour mes enfants.

En attendant, avez-vous des livres répondant à ces critères à conseiller ? Je serai ravie d’en découvrir de nouveaux !

Partagez
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

6 thoughts on “3 livres bienveillants pour petits et grands

  1. Bonjour Aurélie !
    Oui, c’est très difficile de sélectionner des livres pour ses enfants. La littérature jeunesse a le vent en poupe mais la qualité est loin d’être toujours au rendez-vous !
    De mon côté, j’aime faire découvrir le monde à mes enfants par la lecture. Les carnets de voyage de Nicolas Jolivot comme “Chine, scènes de la vie quotidienne” ou “Japon, à pied sous les volcans”, sont de très beaux ouvrages. Cependant, ils sont destinés aux adolescents et pas aux petits.
    Merci pour cet article !

  2. Merci pour ces idées juste avant la période de Noël. Je connaissais la série d’Astrid Desbirdes et Pauline Martin que je trouve tout juste parfaite, tellement doux, vrai, sans passer à côté des moments difficiles de la vie.

Laissez un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre de coloriage de la Famille Belette

%d blogueurs aiment cette page :