Défi de décembre : un mois sans magasin

Noël c’est triste !

Voilà la phrase que m’a dite un ami lorsque je lui parlais de ma joie de voir Noël approcher.

Quand je lui ai demandé des explications, je m’attendais à ce qu’il me parle d’un évènement malheureux qui était, dans ses souvenirs, lié à Noël. Mais pas du tout ! Il trouvait Noël triste car pour lui c’était uniquement devenu symbole de consémurisme. Tous ces magasins qui brillent de milles feux pour nous vendre encore plus qu’à l’ordinaire faisaient qu’il attendait avec impatience la fin des fêtes.

Je ne peux que partager cette constatation mais je refuse de me laisser envahir par la tristesse ou la résignation.

Comment préserver l’esprit de Noël ?