Mes 3 astuces pour faire manger des légumes à mes enfants.

Mangez 5 fruits et légumes par jour, nous dit-on. Malheureusement, si comme moi vous êtes parents, vous savez que les enfants ne l’entendent pas toujours de cette oreille… 

Voici donc mes 3 astuces pour faire manger des légumes à mes enfants.

Mais, en préambule, j’aimerais poser une question à laquelle je n’ai pas de réponse définitive:

Mieux vaut-il manger des fruits ou des légumes ? Peut-il y avoir des conséquences néfastes si on ne mange pas de légumes mais que de fruits ?

Je ne suis pas spécialiste en la matière et j’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé de réponse concluante. Mais, je me permets de partager avec vous ma réflexion qui est basée sur le bon sens.

La tomate c’est un fruit, pas un légume !

Vous avez sûrement entendu cette phrase un jour ! Elle a toujours eu le don de m’agacer. En effet, si on s’en tient à sa définition, le fruit est l’organe végétal contenant une ou plusieurs graines. Ainsi selon cette définition, la tomate est bien un fruit. On peut d’ailleurs remarquer que les fraises ne sont pas des fruits car les graines sont posées sur la fraise et non contenues par la fraise. À l’inverse, la courgette, le potimarron et les haricots sont des fruits. Et pourtant tout le monde appele cela des légumes.

Alors, c’est quoi un légume ?

C’est une plante potagère dont certaines parties peuvent entrer dans l’alimentation humaine. Ainsi peut-on en déduire que les fraises, les framboises ou cassis sont des légumes car ils poussent dans un potager ?

Mais on peut aller encore plus loin, d’après wikipédia, on peut aussi mettre les algues ou les champignons dans les légumes.

Bref, les légumes n’ont pas de définition vraiment claire. C’est l’usage et la tradition qui nous font classer les légumes mais aussi les fruits comme tels.

Voilà une vidéo qui m’a fait bien rire et qui explique mieux que moi le fond du problème :

Ainsi je réitère ma question : pourquoi faudrait-il manger absolument des légumes et pas que des fruits ? Je comprends que pour des enfants manger ces trucs verts et sans goût comme les courgettes ou les poireaux ce n’est pas très réjouissant ! 

Voici donc mes astuces

1. Manger des fruits

Ma première astuce c’est de proposer des fruits ! Élémentaire mon cher Watson !

la famille belette portrait dessiné personnalisé fruit legumen enfant pastèque mange

Mes enfants boudent souvent les épinards mais rarement les fraises ou les cerises. Le choix en fruits est immense et chaque saison regorge de trésors. Clémentines, pommes, ou kakis,… l’hiver, melon, pastèque ou prunes, l’été, il y a suffisamment de choix pour que chacun y trouve son compte.

Chaque semaine, je vais au marché avec les enfants et ce sont eux qui choisissent les fruits qui leur donnent envie. Aussi, chez nous, les fruits sont à volonté. Si on a faim on peut se servir et ce, peu importe l’heure de la journée. Et lorsqu’il y a des desserts après le repas, ce sont souvent des fruits.

Le seul argument que j’ai trouvé concernant le fait qu’il faudrait éviter de manger plus de fruits que de légumes est que les fruits sont souvent sucrés et il est bien connu qu’il ne faut pas manger trop de sucres.

Cependant, pour moi cet argument ne tient pas car on peut trouver des fruits qui contienne peu de sucres comme l’avocat (à moins que ce ne soit un légume !) mais aussi des légumes qui contiennent beaucoup de sucres, comme la carotte.

Mais bon, je comprends que ça reste frustrant. Ça l’est aussi pour moi ! Lorsque chaque semaine, je reçois un magnifique panier de légumes locaux et bio, je suis triste que mes enfants ne veulent pas y toucher. 

2.Manger les légumes crus

la famille belette portrait dessiné personnalisé fruit legumes enfant coupe poireau

J’ai remarqué une chose assez étonnante. Mes enfants apprécient beaucoup mieux quand les légumes sont crus. Quand je cuisine, Pierre-Louis et Anne-Lys sont souvent près de moi, aiment m’aider et goûter ce que je prépare. Je leur permets de prendre autant qu’ils veulent de légumes crus. Ils adorent par exemple les tomates crues, le fenouil cru, mais aussi le choux-fleur cru ou encore les haricot vert crus ! C’est grâce à eux que j’ai découvert que la majorité des légumes sont comestibles sans être cuits !

J’ai l’impression que manger les légumes ainsi leur permet de comprendre vraiment la saveur de ce qu’ils mangent et donc de mieux apprécier. De la même façon, il est parfois difficile pour eux d’aimer les sauces complexes avec beaucoup de saveurs.

Boire des jus de légumes

De plus, j’ai eu un extracteur de jus en cadeau. Je ne pensais jamais m’en acheter un car je n’étais pas certaine d’en avoir l’utilité et cela était assez contraire à ma tendance minimaliste. Cependant, depuis que j’en ai un, je l’utilise tous les jours. Faire des jus avec des fruits et des légumes, permet de consommer ceux qu’on aime moins en les mélangeant avec d’autres qu’on aime. Les enfants sont très fiers de m’aider et ne rechignent pas à ajouter du fenouil à leur jus de pomme ou de la carotte à leur jus d’orange.

Jardiner avec ses enfants

Enfin, je pense que jardiner avec ses enfants pour qu’ils voient les fruits et légumes pousser peut aussi les aider à les apprécier. Les faire participer pour qu’ils cueillent eux-même ce qu’ils vont manger. Je constate moi-même que mes enfants sont vraiment heureux lorsqu’on va chez le voisin cueillir les cerises directement sur le cerisier plutôt que de les acheter. J’espère vraiment que dans l’avenir je pourrai avoir un potager et faire pousser nos propres fruits et légumes.

famille maman papa et enfants qui font du jardinage la familel beeltte dessin stylisé personnalisé passion

3. Manger peu de sucres ou de produits transformés

Ce point rejoint le précédent et je crois même que c’est LE point le plus important. Comme la plupart des sujets, je crois que le goût s’apprend. Mais pour cela il faut avoir accès à des aliments de qualité.

Il est de notoriété publique que la plupart des produits industriels sont trop sucrés ou trop salés. Pourquoi ? D’un part, car le sucre c’est facile à aimer. C’est le premier gôut que le bébé a lorsqu’il nait car le lait est sucré et d’autre part, parce que le sucre masque les autres saveurs. Le sel quant à lui est un exhausteur de goût, il fait ressortir les saveurs. Ainsi, même si les produits sont de mauvaises qualités ou sans saveur, le sucre combiné parfois au sel permettent de leur donner artificiellement du goût. Et je ne parle même pas du glutamate.

Le problème devient donc d’apprécier les saveurs naturelles qui sont beaucoup plus subtiles.

Chez nous, il n’y a que les gâteaux qu’on a pris le temps de faire, moins sucrés qu’en magasin, et il n’y a aucun repas d’urgence. Il y a tellement de choses qu’on peut préparer en moins de 10 minutes avec des produits de qualité pour ne pas avoir besoin de prendre des aliments déjà cuisiné à mettre au micro-onde.

Le résultat est assez surprenant chez mes enfants et étonne souvent ceux qui les voient manger. Ils aiment l’acide et l’amer. Par exemple, Pierre-Louis apprécie beaucoup les endives crues, Anne-Lys aime le chocolat noir, et même extra-noir. Mais mieux encore, j’ai été très surprise lorsqu’on a été invité à un goûter d’anniversaire car Anne-Lys a goûté aux gâteaux industriels et me les a rendu pour finalement ne manger que des abricots !

Finalement, apprendre à aimer les aliments aux goûts subtils nous éloigne aussi des produits trop sucrés car cela est agressif.

Enfin, le goût s’apprend dès le plus jeune âge. L’alimentation de la mère enceinte puis de toute la famille va influencer le rapport de l’enfant à la nourriture et va programmer son goût. Chez nous Emmanuelle mange tout ce qu’on mange. Je ne la limite pas en me disant que ceci sera trop acide ou trop amer pour son petit palais de bébé, je lui fait goûter et la laisse décider si elle aime ou pas. Elle est ainsi déjà habitué à manger du fromage avec des goûts plutôt prononcés.

Mais finalement, je crois que l’essentiel reste que nous, parents, soyons les modèles de ce que nous voulons que nous enfants mangent.

Puur que nos enfants mangent des légumes, mangeons nous-même des légumes !

Et vous, parvenez vous à faire manger des légumes à vos enfants ?

Partagez
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

5 thoughts on “Mes 3 astuces pour faire manger des légumes à mes enfants.

  1. Au sujet de la différence fruit/légume j’en étais resté au fait qu’un fruit provient d’un végétal qui produit une fleur, et ce qu’on appel fruit est la partie comestible qui se développe en lieu et place de cette fleur. Un livre de botanique expliquerai sans doute cela plus clairement 😀 mais voilà l’idée.
    En même temps on parle bien de légume-fruit, légume-feuille et légume-racine alors… On peut peut être dire “il faut manger 5 feuilles et racines par jour pour être en bonne santé” 😀

  2. Merci pour ce superbe article avec ces très jolis illustrations, je suis fan ! Ma fille de 11 mois dévore tout, c’est un bonheur ! J’espère que ce sera toujours le cas. On dit qu’il faut faire gouter un maximum de goûts aux enfants avant leurs 2 ans, qu’en penses tu ?

  3. Bonjour Aurélie !
    J’aime également dire à ma fille qu’elle a le droit de ne pas aimer un légume préparé de telle manière ou mangé de telle façon, mais qu’on réessayera de le préparer de plein d’autres façons jusqu’à ce qu’elle se régale ! Après tout, nous aussi il y a des choses que nous n’aimions pas petits et que nous avons appris à aimer avec le temps 🙂
    Une des dernières tentatives concluantes : gaufres au légumes ! C’est délicieux

Laissez un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre de coloriage des contes classiques

%d blogueurs aiment cette page :