Comment lire des romans à des enfants non lecteurs

Cet article est la transcription complétée et enrichie de la vidéo ci-dessous : Peut-on lire des romans à de jeunes enfants ?

Notre expérience pendant le confinement

Voici la nouvelle expérience que nous avons tenté avec les enfants pendant la période de confinement.

Dans notre bibliothèque, nous avons la magnifique collection des livres de la Comtesse de Ségur. Vous savez, ces fameux livres dont les couvertures sont bleues et qui sont parsemés de belles gravures. Ce sont des romans que j’ai maintes fois lu avec ma maman quand j’étais petite.

Récemment, alors qu’on cherchait une activité à faire avec les enfants, j’ai vu le roman “Un bon petit Diable”. J’ai adoré cette histoire quand j’étais petite. Je ne l’avais pas lu dans un de ces livres bleus, mais dans un album illustré. J’ai donc proposé à mon mari de lire ce livre aux enfants.

Charles, l’adorable petit diable

un bon petit diable, comtesse de ségur la famille belette portrait personnalisé fanart écossais garçon

Résumé du bon petit Diable

“Un bon petit diable” raconte l’histoire de Charles, un jeune garçon écossais qui est orphelin et qui, depuis la mort de son papa, vit chez sa vieille cousine Madame Macmiche. Cette dame aigrie, très méchante et avare le maltraite.

Avec l’aide de sa bonne, Betty, il va mettre en place plein de stratagèmes pour énerver sa vieille cousine ou bien éviter les punitions.

D’un autre coté, sa voisine la belle Juliette, jeune fille aveugle, va l’aider à calmer son tempérament de feu et ses ardeurs en lui donnant des conseils avisés pour devenir une meilleure personne.

amour fraternel dessin portrait illustration dessiné frère et soeur

Ce livre, comme la plupart des livres de la Comtesse de Ségur est à la fois drôle et plein de douceur. Charles est un personnages très attachant. Il est à la fois très malin et très imaginatif, il a des colères qui sont parfois explosives mais il a bon cœur.

Il se trouve dans des situations qui ne sont pas du tout enviables. Et pourtant, même si au début, il vit chez quelqu’un qui ne l’aime pas, pour ne pas dire qui le déteste, on ne le plaint pas. En effet, ce jeune garçon a une grande force d’âme et est plein d’énergie à revendre. Il est toujours très enthousiaste et optimiste. Et puis, son grand cœur va lui ouvrir les portes de magnifiques amitiés comme celle de Betty mais aussi celle de ses voisines, du juge de paix, du charrier… et de tous les personnages qui vont graviter autour de lui.

À lire aussi :  Le jeu des 3 répétitions : le plaisir de raconter des histoires

Quand on a commencé à lire l’histoire, on ne savait pas du tout si les enfants allaient être capables d’écouter, ce qu’allait en penser, comme vivre. Mais il sont tout de suite accrochés aux personnages qui ont tous des personnalités très attachantes. Finalement, même Madame Macmiche, qui est la méchante, est drôle et on finit par bien l’aimer.

Comment faire pour lire un roman à des enfants non lecteurs sans qu’ils s’ennuient ?

Voici les quelques astuces que nous avons mis en place

  1. La première clé est de prendre son temps.
  2. Ensuite, il faut accueillir leur questions et de se laisser interrompre.
  3. À la fin de chaque chapitre, on demandait aux enfants de résumer ce qu’ils s’est passé et on les aidait à mieux comprendre.
  4. Enfin, on ne lisait jamais plus de 2 chapitre à la suite pour que ce ne soit pas trop long.

Pour les chapitres compliqués, on prenait le temps de les raconter à nouveau entièrement aux enfants. Par exemple, dans “Un bon petit diable”, il y a des chapitres entiers sur la façon dont Madame Macmiche gère l’argent de Charles. Ce sont des chapitres qui ne sont pas simples à comprendre pour les enfants. Alors nous prenions bien le temps de tout leur expliquer.

Et, ce n’est vraiment pas gênant de prendre son temps !

Il y a juste 2 conditions pour pouvoir suivre l’histoire sans problème.

  1. Ne pas laisser trop de temps s’écouler entre chaque chapitre lu. C’était une semaine maximum pour nous
  2. Prendre le temps de résumer le dernier chapitre lu avant de reprendre la lecture.

Il faut aussi bien garder à l’esprit qu’il n’y a pas besoin de comprendre tout dans le détail pour apprécier une histoire.

Les bénéfices de lire des romans aux enfants

la famille belette portrait dessiné aventures personnalisé canapé famille lecture enfant parent

J’aime beaucoup les livres de la Comtesse de Ségur qui écrit pour les enfants avec une belle langue soutenue et qui est agréable à lire pour tout le monde, même pour nous parents.

Au risque de me répéter, comme je l’ai dit dans mon article sur Princesse Sarah, je suis d’avis qu’une histoire qui ennuie les adultes n’est pas une bonne histoire pour enfants.

Ainsi, je m’asseyais avec les enfants et j’écoutais mon mari lire l’histoire avec au moins autant d’intérêt que les enfants et je voulais vite savoir la suite. Je ne me rappelais plus grand choses de l’histoire, à part certaines anecdotes. Ce fut un vraie joie de redécouvrir cette histoire “d’un bon petit diable” que j’avais adoré quand j’étais petite.

Grâce à cette lecture d’excellente qualité, j’ai vu la façon de parler de mon fils de 5 ans s’améliorer. Par exemple, il utilise de plus en plus sans réfléchir le “ne” dans les phrases négatives : “Je ne sais pas”. Même moi qui essaye de faire attention à mon langage, ne le fais pas forcément… De la même façon, il fait régulièrement l’inversion sujet/verbe lorsqu’il pose une question : “Peut-tu m’aider maman ?”.

À lire aussi :  Ma slow life : doucement le matin pas, trop vite l'après-midi.

Et le voir ainsi parler, me pousse à faire encore plus attention à la façon dont moi-même je parle.

Ces livres de la Comtesse de Ségur ont donc trois avantages en plus d’offrir de belles histoire.

  1. Ils enrichissent l’imagination en proposant des personnages intéressants.
  2. Ils font grandir l’intelligence grâce à un langage soutenu, du beau vocabulaire peu courant mais adaptés au plus jeunes.
  3. Ils élèvent l’âme car ils mettent en avant de belles valeurs et offrent aux enfants de beaux modèles.

Et enfin, la lecture de ce livre, nous a permis de passer d’excellents moments de qualité en famille, loin des écrans, pendant le confinement. On était tous assis par terre a écouter mon mari nous lire : un tableau d’une autre époque.

la famille belette portrait personnalisé dessiné dessin noel décembre jeu tapis papa enfants cartes

D’autres romans jeunesses à lire en famille

Comme autre auteurs jeunesse, je vous conseille Cécile Aubry, l’auteure et réalisatrice de Belle et Sébastien.

J’aime aussi beaucoup Frances Hodgson Burnett qui a écrit notamment la petite princesse qui a inspiré le dessin animé “Princesse Sarah” dont j’ai déjà fait un article et une vidéo. Il a aussi écrit une autre histoire similaire “Le petit Lord Frantleroy”qui raconte l’histoire d’un petit garçon qui va être éduqué par quelqu’un qui ne l’aime pas non plus.

Toutes ces histoires ont en commun de mettre en scène des enfants. Mais elles sont tellement bien écrites et tellement entrainantes qu’elles ne peuvent que plaire aux adultes.

Enfin, il y a l’incontournable Jules Vernes. Je le conseille cependant pour les plus grands car il y a beaucoup de langage technique et cela demanderait beaucoup trop d’explications pour que ce soit compréhensible pour les petits.

Et vous, avez-lu des romans à vos enfants ? Partagez-nous vos anecdotes et vous belles découvertes !

Partagez
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Des histoires pour rêver"